Téléchargez le fichier PDF

Job Search and Intermediation under Discrimination: Evidence from Terrorist Attacks in France


Abstract

Cet article étudie l'impact d'un choc externe sur la recherche d'emploi d’une personne appartenant à une minorité ethnique.
Ainsi, l’étude montre qu’après les attentats de Charlie Hebdo, les employeurs ont réduit les embauches de candidats ayant un nom à consonance maghrébine au profit de candidats ayant des noms à consonance « française ». Il apparaît aussi que les demandeurs d'emploi issus de la minorité étudiée réduisent drastiquement leur effort de recherche. Toutefois, cette baisse est compensée par un surcroit d’offres émanant des conseillers de Pôle emploi.
L'auteur montre également que cet "effet compensatoire" est dû en grande partie à des conseillers eux-mêmes issus de la minorité discriminée ou par des conseillers spécialisés dans la recherche d'emploi pour les personnes les plus éloignées du marché du travail.