2021-03-15

The Lock-in Effects of Part-time Unemployment

Hélène Benghalem, Pierre Cahuc, Pierre Villedieu

Les auteurs ont mené une expérience randomisée auprès d'environ 150 000 bénéficiaires de l'assurance chômage en France afin d'évaluer l'impact de l’activité réduite sur la durée du chômage et les dépenses de l’assurance chômage. Partant du constat d’une insuffisante information des demandeurs d'emploi, les auteurs leur ont envoyé des emails pour leur présenter les règles de l’activité réduite.

L'information transmise a eu un impact positif significatif sur la propension à travailler en activité réduite, mais a réduit le taux de sortie du chômage indemnisé, montrant d'importants effets d'enfermement. L'ampleur de ces effets d'enfermement implique qu’un accroissement du taux marginal d'imposition sur les revenus de l’activité réduite au voisinage de son niveau actuel diminuerait les dépenses de l'assurance chômage sans réduire les heures totales travaillées.